Chiddoukh: Mode d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chiddoukh: Mode d'emploi

Message par SDT le Mar 25 Juin - 22:20

De quoi parle-t-on ?

La 1ère rencontre consiste à placer un cadre agréable et détendu sans aucun à priori. C’est la raison pour laquelle il convient de se présenter à l'autre, quitte à répéter des informations que l'autre connait déjà afin de faire connaissance en douceur. Il va de soi que cette première rencontre ne doit pas avoir l’air d’un interrogatoire forcé avec des questions émises de manière brutales et des réponses lapidaires telles que « oui » non » etc.…

Durant Les 3 premières secondes (environ) où vous apercevrez la personne aller à votre rencontre, machinalement, vous vous ferez déjà un jugement approximatif d’elle mais oh combien révélateur dans la plupart des cas pour savoir si cela peut « marcher » ou pas. Inutile de rappeler ce que tout le monde sait déjà, la qualité intérieure d’une personne se reflète sur ses caractères physiques. Mais ce jugement n’est pas infaillible loin de là. Combien avons-nous vu de personnes qui pensaient ne jamais vouloir continuer à se revoir et qui se sont mariés et le sont restés (cela ne suffit pas) et qui sont heureux.

Par la suite, lors des rencontres suivantes, il convient d’affiner certains points de la première rencontre tout en exposant ses objectifs de vie sur des sujets déterminants comme : la pratique de la Tora (chabbat, cacherout, lois de pureté familiale, etc.…), l’importance du métier et de la carrière, le mode de vie souhaité, l’orientation donnée à l’éduction des enfants, ce ne sont pas les sujets qui manquent.


Comment s’habiller ?

Il convient de s’habiller correctement, comme pour aller à un entretien professionnel. Cela n’est rien d’autre qu’une marque de respect, tout en mettant de votre coté toutes les chances de plaire à l’autre « au cas où ».



Où sortir ?

Le garçon doit choisir des endroits publics fréquentés qui se prêtent à la discussion, tels que des beaux jardins, des beaux cafés ou bars d’hôtel luxurieux afin de ne pas angoisser la fille en lui évitant de se poser des questions du genre « où m’emmène-t-il ? » « C’est quoi cette endroit mal fréquenté » « N’aurait il pas pu choisir un autre lieu ? »
Éviter les cafés les soirs de finale de foot où la jeune fille se sent « cloche » au milieu de supporters déchainés. Eviter également les endroits boueux, jardins non pavés les jours de pluie, car la jeune fille peut avoir des talons.



Qui paye la note ?

Il y a des évidences qu’on ne dit pas mais où l’on se sent mieux en les disant : Le garçon paye la note sans montrer aucune hésitation ! Le garçon doit bannir les phrases du genre « je t’invite ! » qui mette l’accent sur l’existence d’un éventuel bienfait alors qu’il ne fait qu’accomplir son devoir. Ce n’est que par la suite, en fonction du contexte que la jeune fille pourra se proposer de payer ce qui lui fera plaisir si le garçon accepte !
Ne pas amener avec soi dans son sac à dos par exemple, sa bouteille de coca avec deux verres, on comprend aisément que cela peut être interpréter comme un manque de générosité.



Puis- je avoir du retard ?

Un garçon ne doit jamais être en retard. Prévoyait 15 minutes d’avance au cas où. Il est inadmissible qu’une fille reste seule dans la rue ou à une station de métro à attendre.

La jeune fille devra faire également tout son possible pour arriver à l’heure.



Le temps minimum d’une rencontre ?

Par respect pour la personne qui se déplace, même si nous avons l’intime conviction que cela ne « collera pas », il faudra rester au moins une heure (à cinq minutes près) en discutant amicalement avec respect sans parler sèchement sous prétexte, que la personne en face, ne convient pas. Deux personnes qui se rencontrent pour la première fois, même s’ils ne veulent pas se marier ensemble, ont des choses à apprendre l’une de l’autre.



Le temps maximum d’une rencontre ?

Dans votre intérêt, l’expérience l’a prouvée, il convient que la 1ère rencontre dure au grand maximum 3 heures. La « normalité » se situe aux alentours de deux heures.

Ce n’est que par la suite que les rencontres pourront s’étendre (jusqu'à 6 heures maximum) tout en respectant l’autre.


Qui se déplace la 1ère fois ?

Lorsque les 2 personnes habitent dans 2 villes différentes, ou dans la même ville mais dans 2 endroits éloignés difficiles d’accès, il convient que le garçon se déplace, cela est toujours bien vu par la jeune fille et perçu comme une preuve de savoir vivre. Si cela est impossible (pour une raison valable) il convient de fixer un point de rendez-vous intermédiaire afin que ni la fille ni le garçon n’aient à faire l’ensemble du trajet. En aucun cas la jeune fille fera l’intégralité du trajet au vu des risques que cela représente et surtout vis-à-vis du respect que nous lui devons.



Répondre au portable pendant une rencontre ?

Il est interdit de répondre au portable pendant les premières rencontres. Par la suite, suivant le contexte, chacun jugera avec lucidité si la situation permet de le faire.



Combien de rencontres au minimum ?

Nombreux sont les gens qui vous diront qu’il faut toujours rencontrer un personne au moins deux fois pour réellement savoir si nous voulons poursuivre ou pas le chidou’h. Néanmoins, si certains critères déterminants se révèlent dès la 1ère rencontre (vulgarité, questions ou réponses vraiment déplacées etc.….) il convient de s’en tenir là. Le jugement des critères physiques lors de la première rencontre peut évoluer lors des rencontres suivantes, croyez en les témoignages de nombreux couples aujourd’hui mariés.



Combien de rencontres au maximum ?

Après 5 ou 6 rencontres (avec une marge d’une, peut être) nous devons être en mesure de savoir si la personne que nous avons en face de nous convient pour fonder une famille aux yeux de la Tora.

« Sortir pour sortir » car cela est agréable, ou parce qu’on est en manque d’affection ou d’un confident, ne justifient en rien la multiplication des rencontres.



Peut-on s’appeler le soir ?

Lors des premières rencontres, il convient de ne pas s’appeler pour autres choses que la fixation des rendez-vous.

Par la suite, suivant le contexte, il convient de s’appeler principalement pour ce qui est de l’ordre du nécessaire.

Nous avons un malin plaisir à vouloir rester au téléphone, pour rien, avec celle ou celui que nous croyons être notre futur conjoint(e). Cela ne peut que nuire à la relation établie.



Plusieurs règles d’or doivent être respectées impérativement afin de jeter les bases qui feront de votre couple et famille à venir, un véritable bonheur grandissant au fil des jours :

Ne jamais se toucher ou essayer de se toucher.

Toujours se parler avec respect.

Arriver à l’heure.
avatar
SDT
Admin

Messages : 53
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://sdt2013.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum